Fin brutale du marché des transferts : Bellerin, RDT, Soler, Sadiq...

Quelques dernières heures frénétiques ont été vécues dans les bureaux des clubs de LaLiga
Plusieurs équipes se sont précipitées jusqu'au dernier moment pour annoncer leurs ajouts
Mouvements sur la corne du Barça, Valladolid, Valence, Almería, Gérone, Betis et Elche
Rayo et Espanyol ont consommé les délais et le transfert de RDT n'a pas pu arriver à temps
Carlos Soler, la vente la plus remarquable ; Morata, la bombe de dernière minute qui n'a pas explosé.


Et le rideau tomba. Après un peu plus de deux mois d'activité, le marché des transferts s'est clôturé hier soir avec une dernière journée frénétique et des opérations réglées sur le klaxon. Certains clubs de LaLiga n'ont pas fait leurs devoirs et se sont précipités jusqu'à la dernière minute pour compléter leurs équipes. En effet, plus d'une signature a été annoncée à l'aube, alors que le marché était déjà clos, après une journée très chargée dans les bureaux.

Au final, les bombardements de dernière minute n'ont pas explosé, et il y en a eu. La prétendue négociation entre Barcelone et l'Atlético pour Morata menaçait de tout chambouler, mais finalement l'opération n'a pas eu lieu et tout s'est conclu avec celles qui avaient déjà été évoquées. Le club du Barça a été l'un des plus actifs tout au long du marché et la dernière journée n'a pas fait exception. Aubameyang , Dest , Abde et Braithwaite ont fait leurs valises et Héctor Bellerin a atterri au Camp Nou au buzzer. Marcos Alonso, libéré par Chelsea à temps pour être enregistré, sera annoncé aujourd'hui. AussiL'Espanyol s'est précipité jusqu'au coup de sifflet final , à tel point qu'il n'a pas pu transférer Raúl de Tomás au Rayo. Il a fait signer le culé Braithwaite , qui change de club mais pas de ville. Même chose à Gérone , celle qui a enregistré le plus de mouvements lors de cette dernière journée avec cinq ( Toni Villa, Manu Vallejo, Oriol Romeu, Fuidias et Gazzaniga ). À Mestalla, le temps semblait s'arrêter, Valence entreprenant plusieurs transferts jusqu'à la fermeture, Carlos Soler et Kluivert étant les plus importants.

Sadiq quitte Almeria

La Royal Society a réussi à incorporer Sadiq et a signé l'achat le plus cher effectué hier, une opération qui a laissé 20 millions (variables à part) dans les caisses d' Almería . L'équipe d'Almería en a investi la moitié dans son remplaçant, El Bilal Touré , de Reims, et par le Brésilien Lázaro , de Flamengo. Elche a égalé deux défenseurs, Fede Fernández (Newcastle) et Nico Fernández (San Lorenzo), tandis que Valladolid a annoncé Kenedy après minuit.

Pourtant, ces chiffres sont loin de ceux de la signature la plus chère cet été en Liga, celle d' Aurélien Tchouaméni par le Real Madrid. Le club blanc a agi rapidement pour signer le Français de Monaco, un transfert réglé à 80 millions d'euros qui s'est concrétisé une fois connue la décision de Kylian Mbappé de rester au PSG et de donner des citrouilles à l'équipe blanche. Antonio Rüdiger, avec la lettre de liberté, a été l'autre mouvement effectué à Chamartín au cours d'un été avec très peu d'activité.

Au final, les équipes de LaLiga ont investi un total de 505 millions d'euros en signatures , un solde plus élevé que la saison dernière (298 'kilos') mais à des années-lumière des chiffres qui évoluent en Premier ministre, où les clubs ils ont passé quatre fois plus que les Espagnols. Et que le Barça a encouragé le marché national en laissant 153 millions dans les incorporations de Lewandowski, Koundé, Raphinha, Kessie et Christensen , en plus du Bellerín susmentionné .

deux au revoir sonores

Au chapitre des départs, ceux de Casemiro et Alexander Isak ont ​​été surprenants , notamment en raison des chiffres avec lesquels ils ont été produits. Le Brésilien s'est dirigé vers le ManUnited pour 70,6 millions, tandis que le Suédois se bat déjà à Newcastle en échange de 70 "kilos". Guedes (Wolves) et Diego Carlos (Aston Villa) ont également atteint la Premier League , tandis que Soler (PSG), Racic (Braga) et Ocampos (Ajax) vivront de nouvelles aventures dans d'autres championnats.

Ils répètent en Liga Ilaix (Valence), Lo Celso (Villarreal) et Muriqi (Majorque) après leur succès dans le football espagnol l'année dernière.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne