Maroc - Algérie : Lamamra dément toute médiation saoudienne


La rupture des relations diplomatiques avec le Maroc «ne tolère aucune médiation», a indiqué ce samedi 21 mai, le ministre algérien des Affaires étrangères. «Il n'y a pas eu de médiation... il n'y en aura jamais, ni aujourd'hui, ni demain», a précisé Ramtane Lamamra dans des déclarations à la presse, rapporte l’APS.

La sortie publique du chef de la diplomatie a été précédée, quelques heures auparavant, par un démenti d’une «source diplomatique» de l’existence d’un projet saoudien de réconciliation entre Rabat et Alger. Les «raisons qui ont conduit à la  décision de rupture des relations (avec le Maroc) n’ont pas changé et la position de l’Algérie, a cet égard, ne changera pas non plus. De ce fait, aucune initiative n’est sujette à discussion car il s’agit d’une décision souveraine fondée et justifiée par la responsabilité pleine et entière du Maroc dans la détérioration de nos relations bilatérales», a-t-elle expliqué.

La même «source diplomatique» algérienne a affirmé que la normalisation avec le royaume n’a pas été au menu des discussions, jeudi 19 mai à Alger, entre le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal Bin Farhan, et le président Abdelmadjid Tebboune. Au lendemain de ces entretiens, certains médias marocains avaient avancé une médiation saoudienne entre Rabat et Alger.

Pour rappel, le chef d’Etat a déjà déclaré, lors d’un point de presse en octobre 2021, que «l’Algérie n’acceptera aucune médiation avec le Maroc. On ne peut pas mettre sur un même pied d'égalité, l’agresseur et l'agressé».

L’Algérie a annoncé, le 24 août 2021, la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne