La police australienne se heurte à des manifestants anti-verrouillage après avoir échoué à réprimer la dissidence avec une force écrasante, menace d'arrestations


Des affrontements ont éclaté avec la police à Melbourne, en Australie, après qu'une foule de manifestants anti-confinement se soit rassemblée pour exiger la fin de semaines de restrictions draconiennes, malgré un effort total des autorités pour empêcher les manifestations.

Les manifestants, qui se seraient comptés par centaines, se sont présentés samedi matin dans la banlieue de Melbourne à Richmond pour dénoncer les politiques de verrouillage du gouvernement. La police avait précédemment tenté de fermer tous les transports dans le quartier central des affaires de Melbourne en utilisant une série de points de contrôle, mais cela a simplement incité les organisateurs à changer de lieu.
De brefs affrontements avec des officiers ont été filmés, des manifestants ont vu des manifestants lancer des bouteilles alors que la police répondait avec du gaz poivré. À un moment chaotique, des manifestants ont traversé une ligne de police, déclenchant une mêlée alors que la foule avançait sur la route. Une réponse massive de la police a été observée sur des photos aériennes prises par les médias locaux, montrant des lignes d'émeute se rapprochant d'une foule de manifestants. L'État de Victoria a récemment assoupli les restrictions de Melbourne, permettant aux résidents de « socialiser ou de faire de l'exercice » avec une personne d'un autre ménage pendant quatre heures. Il a également permis à jusqu'à cinq personnes de deux ménages différents de se rassembler en même temps – si elles sont toutes complètement vaccinées. L'assouplissement marginal des règles n'a apparemment pas fait grand-chose pour apaiser les habitants en colère qui en avaient marre des blocages, alors que la manifestation de samedi s'est déclenchée malgré tout.

Le ministre de la Santé de Victoria, Martin Foley, a suggéré que l'État pourrait rester sous verrouillage jusqu'à ce que 70 à 80% des résidents soient vaccinés. D'ici là, seules les personnes totalement immunisées seront autorisées à jouir de certaines libertés, telles que les rassemblements privés avec des personnes de plusieurs ménages. À ce jour, un peu moins de 42% de l'État a été entièrement vacciné, selon les données recueillies par The Guardian, suggérant un long chemin à parcourir pour ceux qui en ont assez des blocages sans fin.
La deuxième plus grande ville d'Australie, Melbourne est actuellement sous son sixième verrouillage depuis le début de la pandémie de Covid-19 fin 2019, les résidents étant tenus de rester chez eux, à quelques exceptions près pour le travail et les voyages « essentiels » . Les fermetures ont provoqué une vague de protestations à travers l'Australie ces dernières semaines, y compris dans d'autres grandes villes comme Sydney.

L'État de Victoria, dont Melbourne est la capitale, a connu une augmentation des infections à coronavirus depuis août, les responsables de la santé attribuant de nouvelles épidémies à la variante Delta, la plus contagieuse. Il y a actuellement un peu moins de 5 000 cas actifs de Covid à Victoria, avec 535 nouvelles infections signalées au cours des dernières 24 heures, selon les autorités sanitaires de Victoria.


Source : RT 

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne