C'est ainsi que les tambours de la Ligue des champions restent pour le tirage de ce jeudi

Le Barça, Madrid et Séville, qui seront dans le pot 2, espèrent rencontrer le Sporting ou Lille et éviter Chelsea, City, Bayern et Inter en championnat
Messi, Neymar et le PSG de Mbappé partagent le battage médiatique avec les culés, les meringues et les blanquillos et ne pourront pas les croiser comme Liverpool, Manchester United, la Juventus et le Borussia Dortmund
Tous ceux de la deuxième coupe, à l'exception des trois Espagnols, sont de possibles rivaux de l'Atlético et de Villarreal, présents parmi les têtes de série.


Istanbul , qui en 2021 n'a pas non plus pu accueillir la finale de la Ligue des champions comme il l'avait initialement dû en 2020 en raison des restrictions du Covid, ce jeudi (18h / C'est parti, Movistar Champions League) sera le théâtre du tirage au sort de la phase de poules de la compétition. . Dans la capitale turque, qui retrouvera le lieu de la finale en 2023 après avoir accueilli cette édition de Saint-Pétersbourg , les premières étapes en route pour le Barça seront définies , qui pour la deuxième année consécutive n'apparaîtra pas dans le battage médiatique de la tête de série. après avoir conquis la Liga. Dans la même situation se trouvent le Real Madrid et Séville , qui espèrent éviter le champion en titre Chelsea ,Manchester City , Bayern et Inter , les quatre os de la Coupe 1 font face à un Lille fané et au Sporting Lisbonne. L'Atlético et Villarreal , également dans le premier pot puisqu'ils sont le champion d'Espagne et le champion de la Ligue Europa, ne peuvent pas les rencontrer mais ils peuvent rencontrer ceux d'un pot 2 qui cette année a le caractère de 1 avec toute la loi.

Le PSG de Messi , Neymar et pour le moment Mbappé ne pourra pas rivaliser avec le Barça , Madrid et Séville , au moins jusqu'aux huitièmes de finale, et sera l'un des autres « grands » de la deuxième coupe avec Liverpool. , Manchester United , Juventus et Borussia Dortmund . L'éventualité d'un groupe de mort grandit donc beaucoup puisque le PSG et la Juventus ne sont pas les premiers en faveur de Lille et du Sporting. A la clé, le Barça pourrait déjà disputer des classiques européens contre Chelsea de Tuchel avec la cerise sur le gâteau deLukaku , sans l'Inter belge mais remplaçant de Dzeko , et Lautaro bloque l'an dernier ou encore le nouveau Bayern de Nagelsmann . Ce serait le premier affrontement après le 2-8 à Lisbonne en août 2020. City , avec Guardiola , n'a rencontré le Barça qu'en 2016-17, qui ferait désormais face à Grealish et à la curiosité de revoir Eric Garcia et Agüero (si OK alors) pour le stade Etihad.

Pot 3, avec des pièges pour se méfier

Le niveau des autres tambours est également à prendre en compte. En 3, le Leipzig (demi-finaliste en 2020) se montre aux côtés d'autres rivaux mal à l'aise comme l' Ajax , l' Atalanta , Porto , Salzbourg (victoire 2-1 du Barça le 4 août), le Zenit Malcom, le Shakhtar et Benfica . Ces deux derniers ont bloqué le passage du Cesc Monaco (2-2 en prolongation sans que la double valeur des buts hors-cas vaille 1-2 en cas d'égalité) et du PSV Eindhoven au dernier tour précédent , respectivement.

Et dans la quatrième coupe, attention à Milan

On y retrouve les huit avec le coefficient le plus bas, et les « rossoneri », qui reviennent en Ligue des champions huit ans plus tard en tant que vice-champion du « scudetto », sont les plus féroces de tous. Wolfsburg , Dinamo Kiev , Besiktas , Club Brugge , Young Boys , Malmö , entraînés par l'ancien Danois Jon Dahl Tomasson et le shérif moldave Tiraspol , le bourreau du Dinamo Zagreb et la seule recrue de la phase de groupes.

Ivanovic et Essien, mains innocentes

Branislav Ivanovic et Michael Essien , deux anciens champions de Chelsea, le club en titre, seront les joueurs historiques qui feront bouger les ballons au Palais des congrès Haliç d'Istanbul.

Les représentants du Barça

Le premier vice-président, Rafa Yuste , et Jordi Cruyff , membre de la zone football, représenteront le Barça dans la capitale ottomane.

LES CRITÈRES DU CONCOURS

1- La première coupe n'est pas ordonnée selon les coefficients UEFA et est composée des champions des six meilleures ligues européennes et des champions Champions et Europa League

2- A partir de la deuxième coupe, les équipes sont classées selon leurs coefficients

3- Les équipes d'une même coupe ne peuvent pas s'affronter.

4- Les équipes du même pays ou les Russes ne peuvent pas jouer contre les Ukrainiens.

LES DATES DE LA LIGUE

J-1 : 14-15 septembre

J-2 : 28-29 septembre

J-3 : 19-20 octobre

J-4 : 2-3 novembre

J-5 : 23-24 novembre

J-6 : 7-8 décembre

ET DES ÉLIMINATOIRES

1/8 de finale : 15-16-22-23 février et 8-9-15-16 mars

1/4 de finale : 56 et 12-13 avril

Semis : 26-27 avril et 4-4 mai

Finale : 28 mai (Saint-Pétersbourg : stade Krestovsky)

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne