Tina Glamour Répond ...

 Ma riposte à ce salamandre des réseaux sociaux

Ce Don Adjovan est un excrément humain.
Il doit être né d'une femme qui n'a reçu de l'amour d'un homme.
Je ne le connais pas. Je ne suis pas ce genre de femmes qui exposent leur nudité dans les lieux publics. Ce "Don Adjovan" doit être fou amoureux de moi. Pour pouvoir me haïr de la sorte. Il délire quand il raconte que je l'ai traumatisé depuis son enfance. Il va jusqu'à me traiter de Djantra. C'est un malade sentimental. Ces injures ne m'atteignent pas.


Après avoir insulté Emmanuel Keita et d'autres femmes, est arrivé sur moi. Il y a longtemps qu'il profère des injures sur la toile. Cela depuis le décès de mon fils. Mais Je ne réagissais pas mais Je suis une bombe à retardement. Pour moi "ne reste pas cadeau". C'est ce qui a suscité ma réplique.
Un homme qui a de la haine pour la femme, c'est un homme qui a été conçu dans les ténèbres. Il me traite de Tina Djantra. Djantra c'est un terme qui n'existe dans le Larousse. Donc je ne comprends ce qu'il veut dire. S'il a été traumatisé dans sa vie parce que sa mère ne lui a dit d'où il venait, qui est son père, ce n'est pas à moi qu'il doit s'en prendre. Ce n'est pas de ma faute.
On m'a fait parvenir sa vidéo. Mais à cause de sa laideur excessive, je n'ai pas voulu la visionner pour ne pas abîmer mes yeux déjà que j'ai des maux d'yeux. Je ne veux les aggraver...

Qu'il reste dans son monde d'aigreur et satanique. Qu'il lâche ma vie en paix. Ce genre d'hommes, je les considère comme des excréments humains qu'on élimine dans les chiottes. Don Adjovan, c'est son nouveau nom. Il s'appelle "la bête". Il ressemble à un dragon. Je le considère comme un animal perdu sans propriétaire dans la brousse. Je refuse d'être son propriétaire. Mais je veux juste l'apprivoiser pour lui dire pendant qu'il est aux États-Unis qu'il refasse une chirurgie esthétique pour refaire sa face et son corps très dur qui est comparable à un congélateur. Yako à lui pour sa malformation.

Il doit être né d'une femme qui n'a jamais reçue de l'amour d'un homme. Moi, ce n'est pas mon cas. J'ai été mariée. Mes enfants ont été conçus avec amour. Je les ai obtenus dans la dignité. Je suis une grande artiste. J'ai démarré ma carrière dans le cinéma. Je suis une très bonne actrice. Capable de camper tous les rôles.

Il a dû tellement insulter sa mère, ce "don adjovan" frappait sa mère. C'est cette malédiction qui le suit. Moi on ne m'insulte pas cadeau.
Je suis sortie de l'université des hommes qui frappent et insultent les femmes. Donc, je suis vaccinée. Il est d'une malédiction personnifiée ambulante".

Serge Pacôme Didi-media prime

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne