Retour en silence du Président Gbagbo ?

 Le retour de Laurent Gbagbo ne se fera pas de façon triomphale, comme voulus par ses partisans.

Finalement, c'est un accueil mi-sobre, mi-populaire le 17 juin. Pas d'accueil populaire à l'aéroport. Mais en dehors de l'aéroport, dans les rues, il n'y a pas de restrictions.
C'est ce sur quoi le comité national pour l'accueil de Laurent Gbagbo s'est accordé avec le Gouvernement.


Ce lundi 14 juin 2021, au cours d'une conférence de presse à Cocody, Assoa Adou a fait cette annonce, comme sur place constaté par KOACI.
Assoa Adou a tenu à remercier sincèrement le chef de l'Etat Alassane Ouattara pour l'acte qu'il a posé en offrant le Pavillon présidentiel à Gbagbo.
"Je voudrais donc au nom de mes camarades remercier solennellement le président Alassane Ouattara pour ce geste qu'il vient de poser. J'espère que les autres dispositions seront suivies", a affirmé Assoa Adou.
Assoa Adou a tenu à préciser que l'acte posé par le chef de l'Etat Alassane Ouattara oblige les partisans de Gbagbo, tenant compte des symboles à tenir compte de certaines exigences.
Ainsi Laurent Gbagbo recevra les personnes qui vont l'accueillir au Pavillon Présidentiel. Au nombre de 130 personnes au maximum, l'accueil de Laurent Gbagbo se fera au niveau du Pavillon Présidentiel. Dehors ses partisans pourront manifester, mais ne seront pas associés à cet accueil.
Pour rappel, Laurent Gbagbo définitivement acquitté par la cour pénale internationale (CPI) regagne son Pays après 10 ans de procédure judiciaire et son accueil se fera de façon sobre.

Source : KOACI

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne