Le partisan de la ligne dure Raisi remporte l'élection présidentielle en Iran

Le juge conservateur Ebrahim Raisi a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle iranienne. En tant que leader incontesté, Raisi a reçu les félicitations des candidats rivaux quelques heures avant l'annonce des résultats préliminaires.
Le ministère iranien de l'Intérieur a annoncé samedi les résultats définitifs, montrant que Raisi avait remporté une victoire écrasante.


Le ministère a déclaré que 28,9 millions d'Iraniens avaient participé aux élections. Raisi a reçu plus de 17,9 millions de voix, le reste étant réparti entre trois autres candidats. Mohsen Rezaei, deuxième, a reçu 3,4 millions de voix.

Dans une allocution au pays, le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré que le vainqueur de l'élection était la « nation iranienne » et que la participation aux urnes marquait une victoire contre « la propagande des médias mercenaires de l'ennemi », a rapporté Fars News.

Les trois candidats rivaux de Raisi ont concédé avant la publication des résultats préliminaires. Le président sortant Hassan Rouhani a rencontré Raisi samedi pour féliciter personnellement son successeur. 


Le religieux musulman a fait campagne sur le slogan « Administration populaire, Iran fort » et a promis de lutter contre la corruption du gouvernement. La plate-forme de Raisi a également appelé à des mesures pour lutter contre la pauvreté, créer des emplois et maîtriser l'inflation.

Proche allié de Khamenei, Raisi pourrait encore compliquer les relations tendues entre Téhéran et Washington au cours de son mandat de quatre ans. L'actuel juge en chef d'Iran a été la cible de sanctions américaines en 2019, en raison de son implication présumée dans l'exécution de prisonniers politiques dans les années 1980, ainsi que de la répression des troubles civils à la fin des années 2000. 

Source : RT

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne